Terrariums et verrines pour succulentes

Créer soit même sa verrine ou son terrarium pour succulentes

Les plantes succulentes ont cette particularité extraordinaire de pouvoir vivre sur leurs réserves, pendant des mois durant sans montrer aucun signe de soif ou de dépérissement. Leurs réserves sont dans leurs feuilles gorgées de sèves, elles vont leurs servir à produire leur système racinaire au bout de leur tige. Celles-ci investiront lentement le sable de votre terrarium, peut-être pourrez vous les voir apparaître à travers la verrine….
Un jour viendra, vos succulentes auront puisé tout ce qu’elles peuvent dans leurs réserves et le sable leur servant de support de culture ne suffira plus à les nourrir. Cela peu prendre parfois 6 mois, parfois 1 an, selon les conditions de température et d’éclairage de votre maison ou appartement. Il faudra alors les retirer de la verrine avec leurs racines et les replanter dans un substrat adapté. Elles pourront alors refaire de nouvelles réserves, et pousser généreusement pour produire de nouvelles tiges qui vous ferons de nouvelles boutures pour recomposer vos verrines!!!

Le matériel

photo1  Pour faire votre verrine ou votre terrarium il vous faut : 

  • Une verrine ou un terrarium en verre
  • Du ou des sables naturels ou colorés selon vos goût
  • Du gravier fin naturel ou coloré
  • quelques boutures de plantes succulentes

 

Première étape : Le sable

La première étape de la confection de votre terrarium ou verrine est la superposition des différentes couches de sables naturels et colorés qui serviront de substrat à vos boutures de succulentes.

Munissez vous d’une cuillère à café pour verser le sable dans votre verrine.

 

Photo3

Commencez par une première couche du sable de la couleur de votre choix. La première couche est généralement plus épaisse que les suivantes. Prenez ensuite un autre sable de couleur différente et versez le délicatement par dessus la première couche. Et ainsi de suite avec les autres sables.

 

 Photo4 Photo6Photo7Photo8Photo9   

 Le gravier fin est toujours disposé à la fin en dernière superposition.

C’est dans celui-ci que l’on plantera les boutures de succulentes. 

 

 

 

 

Deuxième étape : Les boutures

La deuxième étape est celle de la plantation des boutures. Rien de plus simple…..

Photo11Sélectionnez dans un premier temps les boutures que vous souhaitez arranger ensemble dans votre terrarium.

Photo12

Une fois votre sélection faite, piquez les boutures dans le sable les unes après les autres. Nous vous conseillons de commencer par la bouture la plus haute et de la piquer au centre de votre composition. Les autres boutures seront piquées ensuite autour de la première, les tiges toujours tournées vers le centre de la composition.

 

Photo15

 Votre composition est faites ! Vous pouvez la disposer ou vous le souhaitez dans votre intérieur. De préférence un coin lumineux pour éviter l’étiolement des plantes. Mais quoi qu’il arrive, les boutures vivront très longtemps et feront tranquillement leurs racines dans le sable en attendant patiemment qu’un jour on les replante dans un terreau leur promettant une deuxième vie…..

Photo

Le développement de vos boutures

enracinement2 Vos boutures fraîchement plantées vont tranquillement ‘installer dans le sable. Doucement elles vont commencer à produire quelques racines qui vont plonger dans leur nouveau substrat et l’envahir. Dans quelques mois les racines seront visibles à travers le verre de votre verrine. 

Sur cette image à gauche on voit les racines apparaitre le long des parois d’une verrine. Quelle magie ! Pas une goutte d’eau depuis des mois et des mois, et elles ont su trouver assez d’énergie pour faire ce miracle !!!!!

enracinement1

 

Et oui !!! Cet Echeveria agavoides est dans sa verrine depuis plus de 9 mois maintenant !!!!

Ah biensur il commence à rougir et montrer qu’il a déjà sérieusement puisé dans ses réserves, mais de l’énergie il en a encore beaucoup, et n’est pas prêt à dépérir !!! 

Il est encore bien beau et est encore partant pour décorer ma maison pendant encore de bonnes semaines, peut-être même encore plusieurs mois !!!! 

En pleine nature, dans son milieu d’origine, les conditions sont parfois bien plus dures….. Difficile à croire, mais pourtant bien vrai !!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

captcha

Merci de saisir le texte Anti-Spam avant de valider votre commentaire